Et voilà, notre groupe est constitué … 24 élèves et 13 professeurs ! Voici une photo du groupe (pas tout à fait complet) prise lors de notre première rencontre « élèves – professeurs » du mercredi 10 janvier 2018.

DSC_0913 (2)

En résumé…

L’institut Saint-Ferdinand de Jemappes organisera pendant les vacances de Pâques 2019 un voyage humanitaire au Rwanda pour les élèves de 5e et 6e secondaires.
Ce voyage permettra aux étudiants de découvrir un nouveau pays, une nouvelle culture, de nouveaux horizons mais également de se découvrir eux-mêmes.
Les étudiants viendront également en aide aux rwandais en aidant pour la création d’une nouvelle école.
Plusieurs membres de l’équipe éducative de l’école accompagneront les élèves mais il y aura également 2 personnes référentes sur place.
De nombreuses activités seront effectuées dans le but de diminuer le coût de ce voyage. N’hésitez pas à nous suivre pour rester à jour ! Quelque chose se prépare…

Présentation détaillée du projet…

Nous sommes une équipe de 8 éducateurs et enseignants de l’Institut Saint-Ferdinan de Jemappes. Nous sommes entrain de mettre sur pieds le projet humanitaire et culturel suivant : partir avec nos élèves actuellement en  4ème et 5ème années secondaire au Rwanda pendant les vacances de  Pâques 2019 (ces élèves seront donc en 5ème et 6ème secondaire lors du voyage).

Il s’agit là d’un réel défi étant donné le milieu quelque peu défavorisé duquel sont issus certains de nos élèves.

Les objectifs visés sont les suivants :

  • La sensibilisation de nos élèves à une autre culture, à un monde qui a des moyens

bien différents des nôtres.

  • La mise en place d’un partenariat avec de jeunes rwandais, dans deux écoles

différentes du Rwanda.

  • La sensibilisation de nos élèves au commerce équitable par la visite d’une

coopérative de cultivateurs de café « Fairtrade », dans le souci de leur faire

prendre conscience d’un salaire décent et de conditions de travail décentes.

  • La rénovation d’une école.

 

Le voyage, en plus d’être humanitaire, sera, nous l’espérons, un moteur pour nos élèves, notre école, notre région. En effet, voir nos élèves s’investir dans un tel projet ne peut que les aider à grandir, se découvrir et relativiser.

 

Pourquoi  avoir choisi le Rwanda ?

Grâce aux deux personnes ressources qui nous aident à préparer cette aventure :

  • d’une part, le frère d’un de nos éducateurs et ancien élève de l’institut, enseignant à l’école belge de Kigali.
  • d’autre part, le mari d’une de nos enseignantes, travaillant main dans la main avec des rwandais dans le cadre du commerce équitable.

 Récolte de dons et de matériel ?

Outre le travail de rénovation d’une école sur place, nous souhaitons aussi, durant tout le temps qu’il nous reste, rassembler un maximum de matériel scolaire pour apporter sur place. Nous attendons des précisions quant à leurs attentes. Nous n’hésiterons pas à mettre de plus amples informations sur ce site dans la rubrique « Soutenir le projet ».

Ce qui a déjà été entrepris jusqu’ici ..

  • La présentation du projet aux professeurs de l’institut ;
  • La présentation du projet aux différents élèves concernés ;
  • La présentation du projet aux parents de ces mêmes élèves ;
  • La prise de contacts avec nos écoles partenaires
  • Une prise de contact avec Marouane Fellaini qui a accepté d’être le parrain de notre mission (Marouane Fellaini est un ancien élève de l’institut).
  • Les contacts pour le logement sur place ;
  • Les contacts pour le transport sur place ;
  • La sélection et l’organisation des visites culturelles sur place ;
  • La création d’une page Facebook pour notre projet ;
  • Les contacts avec une coopérative de café à Ruli (2h30 de route au nord-ouest de Kigali) et l’organisation de la visite et du logement sur place dans l’école d’infirmières attenante à la paroisse du village.
  • L’obtention d’un container de l’armée belge pour le transport du matériel récolté ici;

Quid du financement du projet

Pour information, le prix est estimé à 1500 euros/personne. Ce prix comprend le trajet en avion, le logement sur place, la nourriture, le transport sur place, les différentes visites (musée du génocide, le Palais Royal, le camp de Kigali, la forêt vierge, les tambourineurs du Burundi, le lac Kivu, le parc de l’Akagera, les îles aux chauve-souris, Amohoro et Napoléon, le Mont Kigali, …) mais aussi les vaccins, le traitement contre la malaria… il s’agit d’un budget « tout compris ».

Ce budget représente, a priori, un frein pour nos élèves mais nous avons promis de tout faire avec eux pour réduire au maximum ce budget en trouvant des sponsors pour le projet, en organisant des soupers, en mettant à profit notre « parrain » qui a déjà accepté un réel partenariat avec nous (vente aux enchères de maillots des diables rouges, des joueurs du club  « Manchester United », … ), en aidant nos élèves à trouver des jobs de vacances, en sollicitant le soutien de la ville de Mons, …

Publicités